Les métiers du Droit sont amenés à disparaître progressivement

Aujourd’hui des cabinets d’avocat utilisent déjà l’intelligence artificielle pour effectuer des vérifications, conduire des recherches et les assister comptablement. Mais cela ira encore plus loin dans les années à venir lorsque l’intelligence artificielle sera capable de chercher encore plus loin dans les lois, les comparer, et mettre en exergue la plus favorable pour le plaignant. Les cabinets qui utiliseront cette technique seront plus performants et gagneront plus d’argent.
Cette évolution serait celle d’un système capitaliste, mais dans une EBR, la quasi-totalité des métiers du Droit se réduiront à peau de chagrin. En effet, la plupart des violations légales sont dues aux disparités économiques et à la concurrence dans le système capitaliste. La plupart des lois que nous possédons aujourd’hui disparaîtraient puisqu’elles n’auraient plus de sens. Pourquoi vouloir imposer une pension familiale, une loi sur la concurrence ou sur une niche fiscale? Tout cela aura disparu avec le système monétaire actuel.

La profession de notaire pourrait-être entièrement remplacée par la blockchain. Que fait le notaire? Il conserve, donc stocke et sécurise les données de ses clients, authentifie les échanges, garantit leur infalsifiabilité. Que fait la blockchain? Elle stocke, sécurise les données, authentifie les échanges, garantit leur infalsifiabilité, voire leur indestructibilité. Dans la société actuelle les notaires sont aussi inutiles que les caissiers, mais ils sont simplement conservés pour faire plaisir à une corporation.

Lorsque la société comprendra qu’ils payent (très cher) pour tous ces métiers qui peuvent devenir inutiles, et qu’un système comme une Économie Basée sur les Ressources est beaucoup plus profitable pour tout le monde, alors cette profession disparaîtra d’elle-même.
Il en est de même du métier de greffier, qui est là pour garantir l’authenticité des décisions du juge.

Les huissiers disparaîtront aussi puisque la société sera libérée de la dette et de tout mécanisme d’oppression financière.

Alors bien sûr il faudra toujours du droit, car même si la plupart des problèmes actuels sont dus au système capitaliste et à sa violence intrinsèque, il peut toujours y avoir des crimes et délits, comme une dégradation, de la violence conjugale etc.

En France environ 150 000 personnes travaillent dans le domaine de la justice, et on peut raisonnablement estimer que 140 000 d’entre eux n’auraient plus d’utilité dans une

Comment agir

Nos propositions

Actualité

F A Q

Nous contacter

Pin It on Pinterest

Share This