Pour une relocalisation de la production, l’EBR est idéale.

Il est urgent de relocaliser la production de nos biens de consommation. Dans une EBR la quasi totalité de la création de produits se ferait sur place, dans les ceintures agricoles et industrielles des villes, évitant comme aujourd’hui une pollution massive due aux cargos et aux avions transporteurs. L’un des nombreux problèmes du capitalisme est qu’il cherche à privilégier le profit à la bonne gestion des ressources. Si par exemple la main d’oeuvre coûte beaucoup moins chère, on externalisera la production au Bangladesh, en Turquie, ou en Chine…

Un exemple frappant est celui du cabillaud gonflé à l’eau. Ce cabillaud est par exemple pêché en Norvège. Il est ensuite envoyé en Chine pour être débité en dos et en filets. Il fait 15000 km de voyage aller-retour en avion pour économiser sur la main d’oeuvre. Ceci au détriment total de la planète. On injecte alors de l’eau avec des grosses aiguilles au coeur de la chair pour que le poisson soit plus gros et plus lourd et que le consommateur le paye plus cher. On injecte aussi des produits chimiques pour retenir l’eau et rendre le poisson plus blanc. Comme le E451 qui est un phosphate. La consommation excessive de phosphate peut d’ailleurs entraîner des problèmes de santé, notamment rénaux et cardiovasculaires.

On assiste là à toute l’absurdité du système capitalisme avec un gaspillage de ressources, une tromperie du consommateur et un impact sur sa santé. Tous ces actes sont motivés purement et simplement par le profit.

Aujourd’hui la plupart de la production industrielle mondiale est ainsi délocalisée de manière aberrante par rapport aux lieux de consommation engendrant une pollution faramineuse pour la circulation de ces marchandises. La quasi totalité de vos vêtements mais aussi des téléphones, des ordinateurs, de l’électro-ménager, de l’ameublement, des produits pharmaceutiques etc. est fabriqué en Asie.

Alors on peut se plaindre et chercher des mesures pansements dans une économie capitaliste, mais cela ne fonctionnera pas. Par exemple en créant une entreprise plus éthique made in France. Cependant l’impact sera faible voire nul. En effet, les entreprises qui voudront relocaliser en France seront perdantes par rapport à la concurrence, et donc les entreprises voyous avec moins de coûts s’en sortiront mieux. Elles pourront vendre leur produit plus chr en jouant sur le côté éthique pour le consommateur, mais seuls les foyers aisés pourront se l permettre, et donc l’impact sera minime. On pourra inciter avec des mesures fiscales, mais les entreprises et leur armée d’avocats fiscalistes trouveront des parades en ouvrant leur siège ailleurs ou en passant par les paradis fiscaux.

En conclusion, si on ne règle pas le problème de base qui est que toute l’économie est basée sur la simple motivation égoïste du profit, alors on ne pourra jamais sortir de cette situation. Le capitalisme vert que promeuvent certains mouvement écologistes est tout simplement une chimère.

Pierre-Alexandre Ponant

Comment agir

Nos propositions

Actualité

F A Q

Nous contacter

Pin It on Pinterest

Share This