Ne suffit-il pas de mettre des lois sur le Capitalisme plutôt que de devoir repenser tout le système? Par exemple pour interdire le gaspillage alimentaire, interdire l’obsolescence programmée ou les bas salaires?

Cette manière de procéder qui est celle du système actuel, fonctionne très mal et est totalement contre-productive. Il y a une véritable tension structurelle entre le système économique basé sur le profit et les lois que l’on veut faire passer. Par construction même du modèle Capitaliste, la seule motivation des agents individuel est de travailler pour faire du profit. 


Si par exemple une entreprise peut fabriquer un objet qui dure le plus longtemps possible et de la meilleure qualité, elle n’aura aucun intérêt économique à le faire car elle en vendra moins. C’est le principe de l’obsolescence programmée. Il existe par exemple une ampoule qui brille depuis plus d’un siècle dans une caserne de pompiers en Californie alors qu’aujourd’hui les fabricants font en sorte que la durée de vie d’une ampoule soit en moyenne de 2 ans. Pour que vos ordinateurs tombent en panne plus vite, les fabricants utilisent des transistors de moins bonne qualité, qu’ils mettent à l’endroit où l’ordinateur chauffe le plus. Certaines imprimantes ont été dotées d’une puce qui fait crasher l’appareil après un nombre limité d’impressions. Les collants des femmes sont aussi victimes de ce processus. En 1937 la firme DuPont de Nemours avait mis au point des collants que l’on pouvait garder à vie, alors qu’aujourd’hui 70% se filent entre 2 et 5 utilisations.
Il y a des milliers de cas de produits victimes d’obsolescence programmée, vous pourrez en apprendre plus ici https://www.halteobsolescence.org/

L’obsolescence programmée se fait au détriment des gens qui doivent travailler toujours plus pour acquérir des biens, mais aussi au détriment de la nature puisque l’on gâche des ressources sur une planète finie et en danger.

Pourtant, il existe des lois qui ont été passées à l’Assemblée Nationale, mais celles-ci ne sont pas du tout respectées. Avez-vous vu des ampoules devenir centenaires depuis? Cette loi n’est pas respectée car il est très difficile de la mettre en œuvre. En effet les lobbys pourront toujours faire pression, cela implique des contrôles, des sanctions judiciaires etc. Ensuite les entreprises pourront toujours cacher les informations qu’elles ne souhaitent pas diffuser. Si demain une nouvelle technologie arrive et permet de faire durer un produit plus longtemps, l’information pourra être étouffée avant même qu’elle parvienne au grand public. Pas vu pas pris.

Prenons un autre exemple. Si une entreprise de cargos doit recycler son fioul et que ça lui coûte plus cher que de le relarguer en mer, pour peu que l’entreprise soit égoïste ou en difficulté économique, elle aura tout intérêt à relarguer ses cuves et de polluer l’océan. Même si on l’interdit avec une loi, il sera toujours compliqué de vérifier derrière tout le monde.

Un autre exemple est celui de l’encadrement des loyers à Paris. On essaye d’éviter une flambée des prix avec des propriétaires qui se gavent toujours plus sur le dos des locataires. Il y a bien une loi, mais pourtant elle n’est quasiment jamais appliquée, ce qui a bien été démontré lors d’un reportage d’Envoyé Spécial. En effet, si en visitant un bien, vous faites remarquer au propriétaire que le prix est au dessus du seuil légal, celui-ci vous éconduira vertement en disant que si vous n’êtes pas content, il trouvera toujours quelqu’un prêt à payer le prix. La loi de l’offre et de la demande sera plus forte.
On retrouve ce cas de figure avec les paradis fiscaux. Il y a bien des lois qui interdisent l’évasion fiscale, pourtant c’est 100 milliards d’euros par an France qui passent sous le nez de l’Etat. En effet, il est impossible de tout contrôler, cela est très coûteux, et il y aura toujours des petits malins pour trouver des combines.

On voit bien avec ses exemples qu’il y a une tension structurelle opposée entre un système qui pousse naturellement à la mauvaise conduite des agents économiques, et des lois pansements qui leur disent de bien agir. Ces lois demanderaient des légions d’inspecteurs, d’avocats et de juges pour être appliquées, ce qui serait très coûteux pour le contribuable et totalement contre productif, et toutes les fraudes ne pourront jamais être inspectées.

Il est bien plus intelligent de proposer un système économique sans tension structurelle qui pousse naturellement à la bonne conduite des agents économiques. Je doute que si vous aviez une fuite d’eau au plafond, vous décidiez de le replâtrer à chaque fois qu’il pleut en sachant que la fuite provient de la toiture de l’immeuble. Dans une Économie Basée sur les Ressources il n’y a plus de profits, donc d’intérêts à agir contre les autres citoyens ou l’écologie, on règl donc les problèmes à leur source. Notre réponse est donc la suivante: tant que nous ne changerons pas de modèle économique les lois seront totalement insuffisantes et la Terre continuera d’être pillée et détruite pour le profit.

Pierre-Alexandre Ponant

Comment agir

Nos propositions

Actualité

F A Q

Nous contacter

Pin It on Pinterest

Share This