Comment procède-t-on pour l’attribution des logements? Et si le dernier étage d’un immeuble possède une plus belle vue, comment départager les gens qui souhaitent y habiter?

Ce cas peut effectivement arriver. Les logements mis à disposition dans une EBR seront très esthétiques, équipés d’une technologie de pointe, modulables à l’intérieur pour permettre un agencement à son goût qui serait réversible, et construits de manière suffisamment espacés avec une orientation idoine de manière à bénéficier d’une exposition lumineuse équivalente et d’un maximum d’ensoleillement pour tous. Les villes côtières pourront être construites en forme de demi-cercle en dénivelé léger et suffisant pour que tout un chacun puisse bénéficier de la vue sur la mer.

Malgré cela, il se peut que certaines différences minimes arrivent. Par exemple, le fait d’avoir une vue un peu meilleure que celle du voisin du dessous. On est dans un cas de rareté, tout le monde ne peut pas avoir une vue 100% identique. Dans ce cas, les logements sont tout simplement attribués dans l’ordre de l’antériorité de la demande. Bien sûr, nous aimerions tous vivre dans un monde idéal où nous n’aurions à envier notre voisin sur le moindre détail, mais il faut garder à l’esprit que ces logements sont mis en accès gratuit et que nous ne forçons personne à y habiter. Cela sera juste très pratique de ne pas avoir à travailler longtemps pour se le payer et à pouvoir bénéficier de toutes les commodités fournies par l’EBR dans les villes du futur.
Nous ne forçons personne à y habiter et nous offrons juste la possibilité à ceux qui souhaitent en bénéficier de pouvoir le faire. Mais si quelqu’un n’a pas immédiatement accès à la vue parfaite dont il rêve, nous ne l’empêcherons pas de travailler durement pour se construire une autre maison dans un autre endroit.

Pierre-Alexandre Ponant

Comment agir

Nos propositions

Actualité

F A Q

Nous contacter

Pin It on Pinterest

Share This